COLAS RAYMOND

photo prise en 1970


le 20 Sept 1995, Raymond Colas, avec Maud castel prof. d’anglais,au dîner organisé par l’ALCT.
Raymond Colas, prof. de maths

4 réflexions au sujet de « COLAS RAYMOND »

  1. Monsieur COLAS fut mon professeur de mathématiques en classe de quatrième en 1957. Je me souviens qu’il entrait en classe en nous lançant son regard malicieux et se dirigeait vers le tableau où il écrivait à la craie un zéro de grande taille. Puis, se retournant vers nous, il nous disait que c’était la note que nous allions avoir à l’interrogation écrite. C’était sa façon de dissiper notre angoisse collective et il y réussissait fort bien. Dans le même thème, il parlait souvent de soucoupes volantes, pour leur forme supposée ronde j’imagine, et nous répétait que c’était en regardant dans le ciel que nous verrions notre note à l’interrogation. Il avait demandé à l’un d’entre nous comment on traduisait le mot en anglais. Il lui répondit « flying saucer » après avoir regardé dans le dictionnaire. A partir de ce moment, il appela ce camarade « saucer ». Peu après un autre camarade, Roland Cohen, lui donna la traduction en espagnol : « platilla volante ». Roland s’appela alors « Platilla ». Quels merveilleux souvenirs!

    • J’ai passé un an au lycee Carnot de Tunis en 1959 1960 . J’ai eu M; COLAS comme prof de maths . le moins que l’on puisse dire c’est qu’il etait original mais moi je dirai assez derange !! cest vrai qu’il etait obsédé par le zero . Il avait recu en cadeau un calendrier publicitaire pour une marque de pneus FULDA . Il y avait un petit pneu qui permettait de changer les dates

      Il commencait toujours sa classe par  » tue seras decoré du Fulda supreme !! »

      Il prenait une regle et nous regardait a travers le trou permettant de l’accrocher et jubilait en poussant des cris de satisfaction

      Il etait egalement obsédé par la qualité des chiffons permettant d’effacer le tableau et avait lancé une sorte de concours demandant aux eleves d’apporter le meilleur instrument d’effacement et en contrepartie ils auraient un 20. Certains eleves  » fayots » avaient fait confectionner par leurs mere des berets remplis de chiffons et cousus main . Ils se sont fait humilier devant toute la classe , Coals jettant ces chiffons a terre la qualité de cet effaceur n’etant pas safisfaisante !!

      J’etais moi meme nul en maths mais obtenait des 20 grace a mes crayons mines « criterium  » que Colas appreciait au plus haut point . Il me donnait en exemple a toute la classe!!

      en fin d’année un incident assez similaire a ce qu’a subit Benmussa et qu’il rapporte par ailleurs s’est produit dans la classe

      Un eleve brillant voulait passer en 2e moderne maths . Colas lui a annoncé qu’il s’y etait formellement opposé . Apres un moment de silence de l’eleve et de ruminement celui ci a soudain explosé en frappant sur la table et criant  » j’en ai marre !!!!  » et a sauté au cou de COLAS !!! ila fallu appaller le surveillant general pour les separer !

  2. Classe 3ème M3. c’était la composition du 3 eme trimestre qui comptait triple J’avais 15/20 le 1er Trimestre, 18/20 le 2ème.
    Ma note pour le 3ème devait approcher le 20/20. Colas à ce moment dit de poser nos stylos Je m’aperçois que j’ai oublié d’encadrer un résultat.
    Je regarde le prof tout en encadrant le résultat. C’est alors que je vis une fusée se diriger vers moi,il attrapa ma feuille et la déchira.
    T’auras 0 me dit-il.
    En fin d’année malgré mes 2 bons trimestres le devais en septembre passer un rattrapage
    Cela ne m’empêcha pas de passer mes vacances à Kherrédine.
    Cet examen bien sur ne fut qu’une formalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook