EMILE L’AFRICAIN d’EMILE BRAMI (FAYARD 2008)

Spécialiste de CELINE, Emile BRAMI lui a déjà consacré une biographie. Cette fois, il applique sa sévère injonction, ordonnant «à quiconque aurait l’incroyable prétention d’écrire sur soi» de «noircir et se noircir». «Foutu connard», juif tunisien, écrivain français ou encore libraire bibliophile, il se raconte au hasard de souvenirs d’enfance, de rencontres insolites et d’errances dans le quartier de Notre-Dame-des-Champs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook