5 réflexions au sujet de « 1947-1948 Classe de 6ème A1 »

  1. Mr Latapie Louis était mon grand-père, si quelqu’un peut me parler de lui (comment était-il comme professeur, par exemple) ça me ferai le plus grand plaisir.. ne l’ayant jamais connu..

    • je lis votre message avec beaucoup d’émotion.Monsieur Latapie a été mon professeur préféré.
      Il m’a donné le goût des lettres en 4è.j’étais son meilleur élève et j’avais respect et affection pour lui.
      Je ne l’ai malheureusement connu qu’un trimestre puisqu’il est décédé début 1953 d’un accident de voiture,je crois.
      Toute la classe était à son enterrement dont je me souviens mal.j’avais l’impression d’avoir perdu un être cher.
      Pour moi la 4e n’a plus été la même avec son successeur.
      votre grand-père enseignait avec aisance, calme et me passionnait.c’était il y a60ans! Alain Costa 0683097563

      • J’ai été son élève et comme je n’étais pas tres brillant ,j’ai pris des cours particuliers dans son appartement entre Le quartier Lafayette et le Belvedère.
        I avait une petite tortue qui se promenait dans son appartement ..
        J’ai gardé un excellent souvenir de lui.J’ai 76 ans faites le calcul ce devait être au début des années 50.

  2. Monsieur Latapie a été mon professeur principal (de français, latin et grec) en classe de 4e A1 au Lycée Carnot pendant l’année scolaire 1947-1948. C’était un remarquable et patient pédagogue qui savait donner à ses élèves une solide initiation aux humanités et à la littérature, ainsi que les moyens d’y accéder par la maîtrise du français et l’apprentissage des langues anciennes. Je lui dois notamment la révélation du domaine hellénique grâce aux leçons particulières de grec qu’il a bien voulu me dispenser cette année-là et qui m’ont ouvert l’accès aux études littéraires et historiques. Je m’en souviens encore avec précision et reconnaissance.
    Jean-Pierre Darmon, Directeur de Recherche honoraire en Histoire de l’Art et Archéologie (CNRS/ENS)
    Bien des futurs scientifiques mais aussi humanistes comme Guy Taïeb, Daniel Pérez ou Armand Abitbol ont été ses élèves cette année-là.
    Si je ne me trompe, Monsieur Latapie a été l’année suivante le professeur, également en 4e A1, de Claude Hagège, professeur honoraire au Collège de France (linguistique)

  3. Merci beaucoup pour ces descriptions qui me touchent profondément.. Je vais les faire lire à ma mère, âgée seulement de 8 ou 9 ans à l’époque de l’accident, elle sera également très émue ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook