1 réflexion sur « HEBRARD M. »

  1. Il était prof de français, je l’ai eu en 3ème ou en 2onde, au début des années soixante. Très sympathique, il nous disait que notre habitude de mettre le verbe en fin de phrase venait peut être du latin. Raison il avait?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *