Moi aussi je me souviens de Hatem BOURIAL


Conçu comme un jeu où plusieurs récits s’emboîtent, « Moi aussi je me souviens » est prolongé par un post-scriptum dans lequel l’auteur écrit : «Je ne sais ce qui, en fin de compte, advint de mon narrateur.
L’auteur a été sélectionné par le jury des prix littéraires du Comar d’or. Signalons en outre qu’il sera l’invité du Diwan Dar El Jeld le 28 avril prochain et que l’ouvrage participera en mai à plusieurs événéments littéraires au Maroc et en France.

Les éditions La Nef viennent de publier un roman de Hatem Bourial (ancien de Carnot)intitulé « Moi aussi je me souviens ». Adaptant un jeu littéraire initié par l’écrivain français Georges Perec, cet ouvrage se présente comme un texte laconique et fragmentaire qui déroule par bribes la mémoire de son narrateur, voire de ses narrateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook