LE MENSONGE DE VARSOVIE

Des photos d’époque en noir et blanc permettent aux lecteurs de retrouver « l’ambiance de la fin des années 80 » à Varsovie, paysage neigeux, 1er mai, vie active, visite du Pape Jean Paul II… Les photos sont de Bernard Antoine DISS, des diapositives couleurs scannées par notre graphiste et « passées » en noir et blanc pour l’impression.

Un court extrait :

Prudemment il me demanda : «Où avez-vous appris le polonais ? Aviez-vous des contacts, avant votre affectation, dans ce pays ?» – «Vous savez, finit-il par me glisser en souriant, je ne parle pas aussi bien le français que vous (c’était tout à fait inexact), mais je voudrais vous proposer un marché : vous nous aidez et nous vous aiderons.» J’étais abasourdi et ne sus comment réagir. Avais-je bien saisi le sens de cette transaction ? «Vous êtes à Varsovie depuis quelques mois ; vous vous êtes sûrement fait quelques amis ; les Polonaises sont jolies, n’est-ce pas ?» C’était un piège adroitement construit : on s’y sentait pris dès qu’on l’eut flairé.

ISBN N°978-2-917790-04-5
72 pages – Format 14×20 cm
Texte et photos de Bernard Antoine DISSLa maison d’édition Baie des anges publie avec ce roman une tranche de guerre froide ! C’est l’histoire d’un jeune professeur Bernard Antoine DISS expatrié à Varsovie pour enseigner à l’Université, pendant les années 1976 à 1980 en pleine guerre froide et bien avant la chute du Mur de Berlin. Bernard nous raconte dans ce récit largement autobiographique la vie à l’époque du communisme, une époque révolue mais que les plus anciens d’entre nous garde en mémoire…
Bernard DISS a été professeur de lettres au lycée Carnot dans les années 70.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook