Histoire de Ian van ***, Gentilhomme de Flandre ou le Théâtre du péché d’Adrien SALMIERI

Suborneur, maquereau, tricheur et assassin, brigand hier, galérien aujourd’hui, mercenaire demain, Ian, jeune aventurier flamand, embrasse l’islam, si nécessaire, comme il embrasse les garçons: sans états d’âme. Casanova, qu’il a dû croiser à Venise, était un enfant de choeur à côté du héros de cette sulfureuse «Histoire de Ian van ***, Gentilhomme de Flandre ou le Théâtre du péché» (Editions de Corlevour, 97, rue Henri-Barbusse, 92110 Clichy, 22,50 euros).
L’auteur, c’est Adrien Salmieri. Issu de la communauté italienne de Tunisie, ce romancier et historien a connu son heure de gloire dans les années 1970 avec «le Soldat», «Elpénor, la nuit», ou «Chronique des morts» (Julliard). Depuis, il avait disparu. Il revient et on s’en félicite! Alors que la plupart des auteurs de romans historiques mettent des costumes d’autrefois aux personnages d’aujourd’hui, il reconstitue aussi bien la langue que la pensée des citoyens de la Sérénissime au xviiie siècle. Faussaire de génie, il peint sous nos yeux un Guardi.
Jacques Nerson (le nouvel Observateur du 17 février 2005)
Editions de Corlevour (2005)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook