Heureux mortels, chronique d’une enfance tunisienne de Jean BELLAICHE

Heureux mortels, ainsi apparaissent à Nessin de Paz les personnages cosmopolites, Juifs, Chrétiens, Musulmans, dans la Tunis coloniale d’avant la Seconde Guerre mondiale, qui l’entourent, le captivent, l’initient à l’amour, au sexe, à l’écriture. Leur bonheur, que la guerre vient fracasser, il le ressuscite dans son souvenir.
Ainsi commence la saga d’une vingtaine de personnages que la vie lie les uns aux autres puis sépare, brassés et poussés par le Temps jusqu’à la fin du siècle, en France, en Afrique du Nord, au Proche-Orient, aux Etats-Unis, en Russie, des camps nazis à la décolonisation, de l’après-guerre à la fondation d’Israël.
aux Edition La Bruyère (2004)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook