LA PARTENZA : LA SAGA D’UNE FAMILLE SICILIENNE DE TUNISIE


J’ai écrit pour garder en mémoire, de façon romancée, l’aventure de tous ceux qui ont participé à cette époque de l’Histoire de la Tunisie. La nostalgie, oui, mais aussi l’amour de ce pays qui nous a tous marqués à différents niveaux. Mon enfance est restée dans le bled, à Hadjeb el Aïoun, mon adolescence à Menzel Temime, mes premières amourettes à Bizerte…
Dans ce premier tome, le lecteur découvrira l’histoire de cette population émigrée à la fin du XIXe siècle, d’abord à La Goulette et le chantier du nouveau port de Tunis. Une saga familiale qui se poursuivra dans un second tome, de Mateur à Ferryville, couvrant toute la première moitié du XXe siècle en Tunisie.
LA PARTENZA est un message de fraternité et de tolérance, une déclaration d’amour de l’auteur à sa terre natale autant qu’à sa terre d’accueil. À travers l’histoire d’une famille, c’est l’histoire politique, économique et humaine de la Tunisie, avec son cortège de déchirements, d’amitiés et de haines, d’espérances et de peines
Un récit extrêmement intéressant, tant sur le plan historique que narratif, bien documenté et narré dans un style parfaitement maîtrisé.

Michel AUGUGLIORO est né en 1937 en Tunisie, représentant de la troisième génération d’émigrés siciliens. Après des études primaires à l’école franco-arabe dans le bled et des études secondaires au Collège de Bizerte, il poursuit un cycle universitaire d’italien en France.
Retraité, il vit actuellement dans un petit village des Cévennes où il s’implique avec dynamisme dans la vie municipale et associative de sa région.
de Michel AUGUGLIORO, éditions Carthaginoises, Tunis 2008 :  » Je raconte l’histoire de l’émigration de paysans siciliens en 1881 pour la Tunisie. Cette histoire familiale, qui pourrait être la mienne, se déroule depuis le départ de mes grands-parents de Trapani jusqu’en 1956.
PS. A SALAMBO, rencontrez l’auteur de la Partenza à la Librairie Art Libris samedi 1e novembre à 17h.

Une réflexion au sujet de « LA PARTENZA : LA SAGA D’UNE FAMILLE SICILIENNE DE TUNISIE »

  1. Je suis un ex-enseignant d’université et originaire de HADJEB…..L’amour du vieux patelin coule dans mes veines, il est ,dans mon sang, plusieurs soleils qui ruissellent de souvenirs.Le vieux HADJEB me hante et me passionne et je voudrai -tellement- lire le livre qui raconte mon cher village perdu.
    Ayez la gentillesse de me « passer » le « mail » de l’auteur et de me dire comment me procurer ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook